Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 19 mars 2015

Notes de séminaire (7)

 Marie-Claire Thomine — avec Olivier Millet, modérateur
"Sémantique et emplois de “vocation”, “vacation” et “profession” dans le champ littéraire de la première modernité »

(Séminaire général du CELLF 2014-2015, jeudi 12 mars)

Montaigne, "profession" - noblesse d'épée, vocation d'armes
Traité des nobles - rendre justice, noblesse, générosité - la publication des arrêts - divulgation, diffusion - Traité sur la noblesse.
Création littéraire - l'esthétique - éviter de schématiser les lignes de partages
Longues vacances du Parlement - ouvrage de jurisprudence
La vie professionnelle publique et vie privée
Pratique de l'écrit - au coeur de la vie active et publique - une petite retraite - habitation philosophale et de repos
Le loisir lettré - vent de liberté qui souffle dans l'oeuvre - le désordre - attitude de touche-à-tout (?) de grand seigneur
Lieu de divertissement - raconter des histoires - divertir (?) des avis
La condition gentilhomme - vocation, vacation, même profession - mis au service des rois (et du public) - trois aspects : littérature, juridique et autres xxxx de l'Etat.
Vocation appliquée à la littérature - un autre champ littéraire - au 16e siècle a-t-on employé ce terme de "vocation littéraire", "vocation du poète"
"Vocation", "vacation" et "profession", dans le sens littéraire de la modernité - interaction des discours politique, philosophique, artistique.

(Méthode) Enquête lexicale - corpus des auteurs du 16e siècle - D'Aubigné
Vocation prophétique et vocation poétique
La notion de "vocation" est très importante chez les poètes de la Pléiade, pas chez Ronsard, ni non plus chez Du Bellay - pas les mots - ils privilégiaient plutôt le terme de "métier".
Jean de la Taille - tragédie - son traité de poétique - recueil des pièces de théâtre et de poésie - les oeuvres de son frère, mort à vingt ans - Jacques, et Pascal - revaloriser le statut de la noblesse - combattre l'ignorance de la noblesse - lettre de Gargantua à son fils : "tu as vraiment la chance de vivre à l'époque ... à accéder aux lettres ..." - son destin est de suivre Apollon et ses Muses, ayant la plume à la main (morte).
"Vacation" - dans la pièce comique "Les Corrivaus" - amoureux tellement qu'il a ... vaqué aux Lettres.
Faire un travail à la fois dans les dictionnaires  et ... électronique - sondage - à partir des bases de données.
Quelques indications sur les mots :
"Vocation"  - religieux, et "profession"
Une vocation est ce à quoi nous sommes appelés - "vocatio" (latin) = appel fait par Dieu - 1er épître corinthien 1.7.20 - "demeure donc envers Dieu en ce à quoi il est appelé" - l'institution de la religion chrétienne.
Consultation systématique des dictionnaires - évolution régulière - emploi profane "profession" qui existe en moyen français.
Des emplois au 15e siècle ... manquants
Ces emplois profanes disparaissent en français classique - (vérifier cela grâce aux bases de données)
Dictionnaire Richelet - quelques exemples suivent - inclination, envie, pente, dessein ... - ton hystérique, burlesque.
Le dictionnaire de l'Académie : différentes versions du dictionnaire de l'Académie - 1798 - acceptation laïque - "mouvement intérieur par lequel Dieu appelle la personne" et "..."
L'usage périmé "l'inclination que l'on se sent pour 1 ..."
"Disposition, talent marqué ... pour ces occupations, pour ces sortes d'affaires"
1835 : "il a une vocation décidée pour la peinture, la musique ..."
La première concurrence chez Montaigne - vocation appliquée littéraire.
"Vocatio", latin  vaquer - être vide (pour occuper ?) - en parlant de personnes = oisif.
Vaquer = avoir du temps libre (philosophie) - sens juridique = dispense, exemption (des tâches militaires)
- genre de loisir d'otium - le temps que les gens de loi s'occupent de l'affaire - Polysémie très intéressante du terme.
L'insistance sur l'idée de métier (Dic. Richelet) - un emploi dans la vie - sorte de métier dont on gagne la vie - Vacances (vacations) des tribunaux

"Profession", dernier terme - la déclaration de xxx, l'action de faire la profession - en contexte religieux avant de prendre le sens de métier - au figuré.
Etudier quelques cas - Traité de Pierre de la Place - Traité sur ... la profession - premièrement l'avocat du roi, outre cela, ... historien - "De la vocation et manière de vivre à laquelle chacun est appelé " - mort assassiné au lendemain de la Saint-Barthélémy - Réforme  - républié après sa mort, sous un autre titre : "Discours politiques sur la voie d’entrer dûment aux États et manière de constamment s’y maintenir et gouverner " - plus du tout le mot de "vocation".
L'ambition de ce traité est bien politique - à Charles IX (neuf) - il place d'emblée sa problématique sur l'emploi de vocation.
La confusion possible / substitution possible - vulgaire = commun : "ce mot est désormais vulgaire" - P. de La Place a traduit un manuscrit dans lequel "vocation" ... - l'activité dans la cache (?) de la retraite - prendre l'exemple de Charles Quint, Cicéron (qui se consacrent à l'otium)
La seule dimension de la littérature est "hors" de la vocation.

François de L'Alouëte - "Traité des nobles et des vertus dont ils sont formés" - les structures binaires - les gens de cette époque (16e siècle) adorent.
La question de vocation et la question de l'enseignement - "essais de morale sur le luxe et la mode", etc. - les inclinations naturelles chez les enfants (difficiles) - 
Vocation/Vacation militaire de la noblesse - enfant qui ne veut rien faire (est à faire le métier d'armes).

Etienne Dolet - pas le mot de "vocation" chez E. Dolet - vie extrêmement mouvementée, douloureuse, 37 ans sur le bûcher - Vocation d'écrivain et son métier d'imprimeur ... qui donnent sens à sa vie - auteur soucieux ainsi à son immortalité - très bon traducteur (latin) - le mot de "vacation" et non "vocation" - "pour outre ma profession profite au plus au bien public..."

Sauce de salade, pèlerins, Gargantua - vivant comme le conseille le bon apôtre Saint-Paul - 1542 "vocation" corrigé en "vacation" - pas d'autres concurrences chez Rabelais - conseil très précieux que donne Pantagruel : mettre en exécution (ce projet de mariage) - "vocation" est attaché à la qualité et étude.

Une signature discrète de la (Réforme ?) protestante - il prête segment au catholicisme ( Du Fail ?)

Montaigne - les trois occurrences du mot sont tous de Montaigne (ses/ces ajouts) - (Lire le site de) l'Université de Chicago, sur Montaigne.
"Les personnes qui obtiennent une place pour la littérature ... s'adonnent à autre chose".
Vacation lettrée - travaux de savants, de doctes - la vanité, l'oisiveté, l'otium, les Muses - se retirer de la vie publique - une arrière-boutique (Montaigne) - sa pratique de l'écriture dans ses essais.
(Sens) spirituel, religieux - 18e siècle, en transfert du monde sacré au monde des Lettres - homme de lettres comme un saint laïc/laïque - une religion de l'art - certains auteurs ... le sentiment religieux
Les jeunes qui cherchent leur vocation - vocationnel.
Les ateliers d'écritures (à l'opposé de) l'appel religieux - la fracture entre profession et non-profession - profession et amateur.

Commentaires : Paysage large, très large
Réponse : Littérature narrative facétieuse - Du Fail - suspendus (ses écrits ?) par des raisons religieuses - sa volonté de ne pas écrire un traité - ce côté comique - c'est un mode (?) de confronter les idées - forme dialogique - conflit sympathique - Du Fail est très didactique - d'autres cas plus indécidables.
Question : Transfert
Question : Vacation, comme une limitation - il faut faire/ne pas faire certaine chose en fonction de cela - idéologie ancienne - chaque individu est ... de sa vocation spécifique - la source d'ambivalence.
Réponse : Du Fail - une posture comique - des balivernes - une conception de paraître - Marot, Ronsard, D'Aubigné, Du Bellay - ces quatre plus grands poètes du 16e siècle - "vocation", sens religieux, contraignant.
Commentaire : Dans la culture française on n'apprend pas à devenir écrivain - mais par vocation - les écrivains qui vaquent.
Réponse : les écrivains d'aujourd'hui, pas de vocation ?
Commentaire : Valoriser et pour soi, et pour le public - d'autres interventions ?
Question : Le terme est connoté dans le sens religieux - éducation à donner à l'enfant - le terme est extrêmement polysémique - encore très connoté dans cette acception - vocation forcée.
Commentaire : Par astrologie (Dieu), pourquoi un enfant ... - jamais ce mot de vocation, même chez Michel-Ange - jamais dans le domaine, dans les arts plastiques (me semble-t-il).
Annonce : le tricentenaire de Vauvenargues, colloque dans la Maison de la Recherche.

(Fin)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire