Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 28 juin 2017

Il leur fallait un nom

Il leur fallait un nom


(...)

Il y a eu aussi des profondes forêts
Et un jeune homme qui leur parlait
Et qui leur demandait : "Pourquoi pleurer,
Douce forêt,
Lorsque ni pluie ni vent ne fait ?"

Ce jeune homme aux yeux noirs
Comme notre histoire,
Allait et venait, accablé de pensées,
Du livre du passé au livre de la vie,
Sans cesser de compter les peupliers,
Les peupliers de la lumière, de la justice et de l'amour,
Qui restaient impairs à jamais.

Il y a eu des tilleuls aussi,
Et deux amoureux qui savaient, en un seul baiser,
Faire tomber toutes leurs fleurs
En congères dorées.

Et des oiseaux ou des nuages
Qui glissaient au dessus d'eux
Comme de longues et mouvantes plaines.

(...)

Marin Sorescu

Linden-tree
http://www.miel-lerucherdelours.fr/en/content/79-floral-origins-of-our-honeys

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire